LE BLOG DE SYLVIE

¨PSYCHOLOGIE -PHILOSOPHIE -LITTERATURE -NATURE

le 22-05-2018 00:04

LE REGARD

LE REGARD

 

 Un regard peut menacer tel un fusil chargé et pointé.

 

Il peut insulter comme des huées ou des coups, d'une autre humeur.

 

Il peut rayonner de douceur et faire danser un cœur de joie.

 

Le regard est l'une des plus belles créations de la nature :

 

Il transcende la parole, c'est le symbole incarné de l'identité.

 

RALPH WALDO EMERSON

 

 

 


 

 

 

 


 
 
le 21-05-2018 00:28

LE LOUP

 

 

 

.Les histoires de loups durant notre enfance nous ont terrifié, aujourd’hui nous les regardons , certes avec une certaine peur, mais aussi une grande admiration..

Aujourd’hui, le loup roi de la taïga.

Son apparence est connue: une allure de chien sauvage à la fourrure épaisse, une queue touffue et pendante, un museau assez fin, des oreilles toujours dressées, mobiles, des yeux obliques et dorés… Cependant,le loup est sans doute l’animal le plus mythique  de la planète. Contrairement à l’image qu’il véhicule depuis toujours, il est inoffensif pour l’homme et mène une vie très organisée.

LE LANGAGE DU LOUP:

Le hurlement est le moyen d’expression le plus connu du loup. Il hurle pour rassembler la meute, signaler sa présence sur un territoire, prévenir d’une intrusion, communiquer avec ses semblables. Chaque loup possède une fréquence vocale qui lui est propre et qui le distingue de ses congénères.

Les postures , les attitudes et les mimiques sont d’autres moyens dont le loup dispose pour exprimer ses intentions et son humeur ( la domination, la soumission) ou pour jouer … Par exemple, le loup dominateur aura la queue levée,le poil hérissé et ses babines retroussées laisseront apparaître ses crocs. En face de lui, le loup en état de soumission se fera le plus petit possible en rentrant sa queue entre ses pattes, les oreilles baissées.Le hurlement du loup s’entend à plus de dix kilomètres.

UN CHASSEUR ORGANISE

Le loup ne chasse que pour se nourrir, quasiment jamais pour son plaisir. Il est doté d’un flair exceptionnel. Chez lui, les facultés olfactives sont bien plus développées que chez l’homme. L’hiver, il chasse partout en meute organisée car il traque les grands herbivores, un loup seul ne peut pas s’attaquer à un animal de cette taille. La meute choisit en général les individus malades ou fatigués, plus faciles à attraper. A la belle saison, en revanche, le loup chasse seul de petites proies  très abondantes à cette période de l’année.

LA CHASSE A L’ELAN

Pour chasser l’élan, les loups ont recours à  un stratagème ingénieux, ils adoptent une formation  en U    , entourent le gibier et le rabattent vers le centre. Un groupe d’élans ne s’inquietera pas de la présence d’un loup isolé. , alors qu’il montrera des signes de nervosité à l’approche d’une meute en ordre de chasse.

LA SAISON DES AMOURS

Elle commence vers fevrier-mars. Deux mois après, la louve met bas de trois à neuf louveteaux qui naissent avec un pelage noir. Les loups mènent une vie de nomades. Toutefois avant la naissance des petits, le couple de loups installe une tanière où les louveteaux naîtront. La couche appelée liteau, est composée d’un mélange de poils de son ventre,de feuilles et de mousse.

 

 

 

 

 

UN ANIMAL SOCIALEMENT ORGANISE

Le loup vit et c hasse en meute organisée selon une hierarchie sociale stricte, sur un territoire qu’il délimite en urinant  sur les buissons, les pierres ou n’importe quelle autre borne naturelle. Une meute est constituée avant tout d’une famille : les deux parents et les jeunes d’une ou plusieurs générations. Dans la meute, un seul mâle et une seule femelle s’accouplent en principe pour leur vie entière. Ils forment le couple dominant, auquel tous les autres membres obéissent. A l’âge adulte, les jeunes partent à la recherche d’une compagne et forment ainsi leurs propres meutes.

LE LOUP DANS LA NEIGE

Lorsqu’ils se déplacent dans la neige profonde, les loups se suivent en file indienne. Ils économisent ainsi leurs forces en empruntant exactement les traces laissés par le loup de tête. Cela leur évite de trop s’enfoncer dans la poudreuse.

LE LOUP EN FRANCE

En France, les loups ont été peu à peu exterminés. Disparus depuis un demi siècle, ils font une timide réapparition. Une douzaine de loups venus d’Italie ont vécu dans un premier temps entre le parc national du Mercantour, dans les Alpes Maritimes, et le parc national de l’Argentera, en Italie.  Aujourd’hui leur domaine s’étend, leur population augmente et commence à poser des problèmes. La réapparition du loup, saluée par les écologistes, est moins appréciée par les chasseurs et les éleveurs avec lesquels la cohabitation est difficile.

 


Commentaires

 

1. MarioMusique  le 22-05-2018 à 19:40:35  (site)

Très belles bêtes, mais je n'oserais pas les approcher.

2. sandys06  le 22-05-2018 à 20:07:08  (site)

Oui elles sont belles, mais elles n'attaquent pas l'homme en général ,,,,

 
 
 
le 20-05-2018 23:40

A MA FILLE ADELE

A MA FILLE ADELE

Tout enfant, tu dormais près de moi, rose et fraîche,
Comme un petit Jésus assoupi dans sa crèche ;
Ton pur sommeil était si calme et si charmant
Que tu n'entendais pas l'oiseau chanter dans l'ombre ;
Moi, pensif, j'aspirais toute la douceur sombre
Du mystérieux firmament.

Et j'écoutais voler sur ta tête les anges ;
Et je te regardais dormir ; et sur tes langes
J'effeuillais des jasmins et des oeillets sans bruit ;
Et je priais, veillant sur tes paupières closes ;
Et mes yeux se mouillaient de pleurs, songeant aux choses
Qui nous attendent dans la nuit.

Un jour mon tour viendra de dormir ; et ma couche,
Faite d'ombre, sera si morne et si farouche
Que je n'entendrai pas non plus chanter l'oiseau ;
Et la nuit sera noire ; alors, ô ma colombe,
Larmes, prière et fleurs, tu rendras à ma tombe
Ce que j'ai fait pour ton berceau.

VICTOR HUGO

 


 
 
le 18-05-2018 00:00

L'OFFRANDE A LA NATURE

L'offrande à la nature

 

Nature au cœur profond sur qui les cieux reposent,

 

Nul n'aura comme moi si chaudement aimé

 

La lumière des jours et la douceur des choses,

 

L'eau luisante et la terre où la vie a germé.

 

La forêt, les étangs et les plaines fécondes

 

Ont plus touché mes yeux que les regards humains,

 

Je me suis appuyée à la beauté du monde

 

Et j'ai tenu l'odeur des saisons dans mes mains.

 

J'ai porté vos soleils ainsi qu'une couronne

 

Sur mon front plein d'orgueil et de simplicité,

 

Mes jeux ont égalé les travaux de l'automne

 

Et j'ai pleuré d'amour aux bras de vos étés.

 

Je suis venue à vous sans peur et sans prudence

 

Vous donnant ma raison pour le bien et le mal,

 

Ayant pour toute joie et toute connaissance

 

Votre âme impétueuse aux ruses d'animal.

 

Comme une fleur ouverte où logent des abeilles

 

Ma vie a répandu des parfums et des chants,

 

Et mon cœur matineux est comme une corbeille

 

Qui vous offre du lierre et des rameaux penchants.

 

Soumise ainsi que l'onde où l'arbre se reflète,

 

J'ai connu les désirs qui brûlent dans vos soirs

 

Et qui font naître au cœur des hommes et des bêtes

 

La belle impatience et le divin vouloir.

 

Je vous tiens toute vive entre mes bras, Nature.

 

Ah ! faut-il que mes yeux s'emplissent d'ombre un jour,

 

Et que j'aille au pays sans vent et sans verdure

 

Que ne visitent pas la lumière et l'amour.

 

Anna de Noailles.


 


 
 
le 16-05-2018 23:28

L'ESPERANCE

L'ESPERANCE


L'espérance, ça vient d'on ne sait où, ça va plus loin que nous.


Écrite en rouge, sur les murs des prisons, elle se nomme LIBERTÉ


Écrite en transparence dans les yeux des enfants, elle se nomme VIVRE


Écrite en bleu sur le gris de nos villages, elle se nomme HORIZON


Écrite en blanc sur le noir de nos vies, elle se nomme ESPOIR.


Écrite en vert dans le jardin secret des quinze ans, elle se nomme AVENIR.


Écrite en demi-teinte sur le visage des gens seuls, elle se nomme AMOUR.


Écrite en rose sur les traits de nos mains, elle se nomme FRATERNITÉ.


Écrite en arc-en-ciel sur le soleil couchant, elle se nomme DEMAIN.

 

 

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article